Un projet de loi présenté par l’association Shams au Parlement visant l’abrogation de l’article 230 du code pénal

L’article 230 est une atteinte à ces choix fondamentaux de la nouvelle constitution post révolution de 2014 et constitue un modèle de lois liberticides transgressant l’esprit de la constitution et crée une sorte de division sociale entre les citoyens à cause de leur orientation sexuelle.